Le Parisien
AGENDA | Spectacles - Théâtre

Le malade imaginaire au Théâtre Déjazet

Du Vendredi 3 novembre au 31 décembre 2017
Représentations les : Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi
 
Lieu : Théâtre Déjazet 75003 Paris
Horaires : 20h45, relâche les lundi et dimanche, représentations exceptionnelles dimanche 24 et dimanche 31 décembre à 14h
Tarif : Cat A : 39€ - Cat B : 32€ - Cat C : 24€ - Cat D : 18€ ; Abonnement au tarif unique de 100€ pour les 7 spectacles de la saison : https://www.weezevent.com/evenement.php?id_evenement=262322#
De Molière Mise en scène Michel Didym
Avec André Marcon ou Michel Didym, Agnès Sourdillon ou Norah Krief, Jeanne Lepers ou Pauline Huruguen, Catherine Matisse, Bruno Ricci, Jean-Marie Frin, Barthélémy Meridjen ou François de Brauer, Jean-Claude Durand ou Didier Sauvegrain et en alternance, une fillette du 3e arrondissement de Paris dans le rôle de Louison

Régressif, puéril et maniaque, Argan, sur son siège percé, est comme un enfant qui trépigne dans son berceau et qui flirte avec sa propre fin. « N'y-a-t-il pas quelque danger à contrefaire la mort ? », dit la réplique la plus célèbre. Cet homme est malade ! Il est surtout insupportable, il veut être le centre du monde. Aujourd'hui, on dirait : « c'est psychosomatique ! » Du temps de Molière comme dans la France d'aujourd'hui, championne de l'usage de médicaments, l'hypocondrie est une disposition mentale, un théâtre intérieur, une représentation. Imaginaire, ce malade, ou malade de son imaginaire ? Comme pour L'Avare ou d'autres pères tyranniques, Molière invente avant tout le monde le concept de névrose et peint les paysages intérieurs des maux de son temps. Un temps plein de flatulences cocasses, de merde liquéfiée et de gaz, de faux savants et de prédicateurs loufoques. Le monde, aussi, du spectacle et de la tuberculose - une vraie, celle-là - qui le tue au son des chants et au rythme des danses.

Le 17 février 1673, Molière joue pour la dernière fois Le Malade imaginaire. Il meurt sur scène en crachant du sang. Le public rit de tant de vérité. André Marcon est ce Malade fulgurant qui oscille entre mélancolie et furie. Avec toute la troupe, il entraîne le spectacle dans un vertige endiablé.
Contacts
Mail : theatredejazet@yahoo.fr
Site internet : www.dejazet.com
Adresse:
Théâtre Déjazet - 41, Boulevard Du Temple Paris 75003
Métro/RER : République (3)
 
plan adresse Le malade imaginaire au Théâtre Déjazet
Cliquer ici pour lancer dans Google Maps
 
Evénement proposé par Dejazet | voir la version web
 
Envoyez cet événement à un ami
Vendredi 28 juillet
» soirées
» concerts
» expos
» théâtre
» festival
» salons
» autres/divers
» réductions/PASS
» gratuit
 
Autres dates :
Demain
Choisir une date
Bonnes adresses
Recherche avancée
 
Changer de Ville / Région :
 

Le Parisien Etudiant :
Agenda sortir - Guide des Métiers - Palmarès des Lycées - Actualité
Contacts
 
Les applis tip top du Parisien
© Le Parisien Site complet Nos applis