AGENDA Expos Vernissage

MISHA SYDORENKO, Peintre de l'espoir - Rétrospective hommage

Du Samedi 18 juin au 11 juillet 2022


ATTENTION 
 Evénement terminé !


 

Lieu : MAIRIE DU 6e ARRONDISSEMENT 75006 Paris
Horaires : juin 2022 de 18h30 à 19h45 - Lundi / vendredi 10h30-17h / Jeudi jusqu’à 19h, samedi 10h-12h
Tarif : invitation entrée libre

Evénement proposé par Lescribe

" Misha Sydorenko, peintre de l'espoir"

Au cœur de l'exposition Espoir consacrée aux œuvres de l'artiste peintre Misha Sydorenko, rien de mieux que cette exposition rétrospective qui met en valeur l'immense talent du peintre au Salon du Vieux Colombier à la Mairie du 6éme arrondissement à Paris.
Mises à l'honneur, les œuvres créées durant ces quatre dernières années, depuis son installation en France, plus de quatre vingt tableaux invitent notre regard, dans une magnifique immersion artistique, au cœur du travail de l'artiste et de sa passion pour les paysages de la nature et de sa beauté, élément omniprésent dans sa peinture et de sa représentation.Tout, lui est source d'inspiration pour peindre. Son regard affuté et sa grande maîtrise de la couleur, lui permettent de créer des œuvres sensuelles d'une vitalité remarquable. Les scènes mythologiques, réminiscences de ses visites aux musées dans le monde, la série consacrée à la « Fontaine Médicis du jardin du Luxembourg » sans cesse réinventée, celles de très beaux portraits, parmi lesquels, ceux de l'écrivain Sylvana Lorenz, égérie de Pierre Cardin et Martine Boulart, présidente du Fonds culturel de l'Ermitage d'art contemporain, en rappel de son immense talent de portraitiste.

Lors de l'inauguration de l'exposition, l'artiste dédicacera son livre « Misha Sydorenko Peintures » accompagné des textes du critique d'art et historien, l'éminent Christian Noorbergen et de l'entretien avec Martine Boulart du Fonds culturel de l'Ermitage d'art contemporain. Ouvrage publié aux Éditions Lelivredart à Paris.
Pour découvrir l'œuvre de Misha Sydorenko, peintre de l'espoir, rien de mieux que cette magnifique rétrospective.A ne pas manquer ! F. Guemiah.


L'ŒUVRE DE MISHA SYDORENKO VUE PAR LA CRITIQUE D'ART
Misha Sydorenko, hanté de pure peinture, s'étourdit de couleurs, de corps et de lumière. Il se nourrit de paysages sublimés. Il peint des rêves de chair et de vive mémoire. Il aime les clartés assourdies, affolées et vibrantes. Il creuse sans fin l'intime, le sacral et le charnel, quand les regards et l'étendue chargé disent l'éternel échange du dehors et du dedans. Va-et-vient amoureux, imprégné et vital. Couleur travaillée de l'intérieur, densifiée, et quasi pulvérisée. Avec des traces de cristal en extension qui partent se noyer dans la matière. L'art de Misha Sydorenko sacralise la féerie des paysages, la magie des apparences et les grands nus d'absolue frontalité. Il a l'obsession de la demeure humaine et de la peau habitée. L'impact humide de la femme s'illumine d'une douceur habitée, et la toile, comme inachevée et métamorphique, devient le poème immense, magique et secret, d'une vive présence partagée. L'art pratique au profond l'acte de vie, et fait le bonheur du voir. Le dessin, chez lui, ne sert que la peinture. Le graphisme s'abandonne et s'efface au pur impact chromatique, omniprésent et envoûté. Le corps peint, implosé plutôt qu'explosé, imprègne toute sa matière picturale, quand l'artiste projette sur ses écrans de vie l'immensité éclatée de nos traces vitales.
Une chromatique enfiévrée Parfois proche, dans ses sources profondes de Vuillard ou de Bonnard, voire des Fauves, il se sent proche d'un impressionniste incandescent ou d'un expressionnisme sensualisé. Un romantisme mental, latent et diffus, incante chaque œuvre. La peinture abstraite n'est pas très éloignée, quand la picturalité de sa toile se dissocie du sujet peint, obsessionnel et talismanique. La densité de matière, travaillée à cœur, peut rappeler Eugène Leroy, et ses profondeurs chargées. Le proche et le lointain s'indistinguent, l'extériorité et l'espace vécu ne font qu'un, le champ chromatique est autonome. De grandes plaques colorées se détachent, et l'œil voyage dans l'espace entier de la toile. Les couleurs, subjectives, vibrantes et libérées, vivent leur vie propre, et s'abandonnent à la jouissance de leurs élans. Peinture d'épaisseur mentale, et lourde d'affect. Une effusion pâteuse et tressaillante, écrasée du dedans, magma de terre vive et de chaos diffus, sourd du profond de la toile, où s'engloutissent les apparences. Dans l'enfouissement d'une chair lointaine. Christian Noorbergen, Philosophe, historien et critique d'art.


Extraits de "Univers des arts n°206 printemps 2022".
Par sa technique et sa vision d'artiste, Misha Sydorenko parvient à ancrer dans la toile, dans chacune de ses couches de matière, dans chaque touche apposée sur le support, quelque chose de mouvant, d'animé qui rendrait presque tangible l'idée de panthéisme ou, dans ce cas précis, de pan-sacralité. Celle-ci n'est pas théorique et encore moins dogmatique. Elle est une présence universelle diffuse et pourtant concrète, un rapport constant à une divinité à laquelle on n'accède que par l'Art. En découle un dialogue amoureux entre les objets de la Figuration choisis par le peintre et l'inaccessible abstraction idéale, dont les codes sont puisés dans les siècles de création passés, qui enracine l'œuvre de Misha Sydorenko dans un réel aussi esthétique que signifiant. Le fond est chez lui indissociable de la forme et accompagne d'un seul mouvement les sens du spectateur, sans heurt, et ce dans l'immédiateté de notre propre monde, non pas dans un autre. Il ne cherche pas à tricher avec le réel pour s'en affranchir, mais il l'embrasse dans ses aspects symboliques et mystiques ; ces derniers ne sont pas plaqués sur le monde pour le sublimer par l'action extérieure du regard de l'artiste, comme c'est le plus souvent le cas, mais exhumés directement de l'argile des réalités hermétiques. Thibaud Josse, Critique d'art


En présence de Son Excellence
Vadym OMELCHENKO
Ambassadeur d'Ukraine en France
Jean-Pierre LECOQ
Maire du 6e arrondissement
Conseiller Régional d'Île-de-France
Olivier PASSELECQ
Adjoint au Maire chargé de la culture
vous convient à l'inauguration de l'exposition
« ESPOIR » de Misha SYDORENKO

Commissaire de l'exposition
Christian NOORBERGEN

Contact
Misha SYDORENKO artiste peintre
Site : sydorenko.info
07 69 68 30 11

Contacts
Mail : fatiharmattan@hotmail.fr
Lieu / Adresse
MAIRIE DU 6e ARRONDISSEMENT - 78 Rue Bonaparte Paris 75006
Métro/RER : Saint-Germain-des-Prés (4)
 
Plan adresse MISHA SYDORENKO, Peintre de l'espoir - Rétrospective hommage
Cliquer ici pour lancer dans Google Maps
 
Evénement proposé par lescribe | voir la version web
 
Envoyez cet événement à un ami
Lundi 15 août
» soirées
» concerts
» expos
» théâtre
» festival
» salons
» autres/divers
» réductions/PASS
» gratuit
 
Autres dates :
Demain
Ce WE : vendredi 19 / Samedi 20
Choisir une date
Bonnes adresses
Recherche avancée
Journées du Patrimoine
 
Changer de Ville / Région :
 

Le Parisien Etudiant

Agenda sortir - Guide des Métiers -
Résultats d'examens - Palmarès des Lycées -
Actualité étudiante
Contacts

 
Rechercher stage, alternance...