Annuaire des formations
 Ecole CentraleSupelec

Sciences appliquées : Mécanique, Aéronautique, Spatial

Master 2 recherche - Ingénieurs - Sciences et Technologies
Ecole CentraleSupelec

Objectif de la formation :

La spécialité « Mécanique Aéronautique Spatial » de la mention « Sciences appliquées » est à vocation Recherche. Les emplois visés sont à vocation scientifique et technique dans le domaine Aéronautique et Spatial dans le secteur Recherche et Développement. Ainsi la formation
est destinée à des emplois dans des centres de recherche académiques ou industriels, les bureaux d'études et de conseil en ingénierie, l'enseignement supérieur.



LES LABORATOIRES ASSOCIÉS

- Laboratoire Energétique Moléculaire Macroscopique et Combustion (UPR 288), Centrale Paris
- Laboratoire de Mécanique des Sols, des Structures & des Matériaux (UMR8579), Centrale Paris
- Département d'automatique et Equipe d'accueil Automatique (EA1399), Supélec,
- ONERA - Départements DEFA / DSNA / DAFE / DAAP, Chatillon et Palaiseau,
- Complexe de recherche interprofessionnel en aérothermochimie, CORIA - UMR 6614, INSA Rouen et Université Rouen

Cette spécialité comporte des cours commun avec les options «Mécanique, Aéronautique et Espace» et «Énergie» de 3e année de Centrale Paris ainsi qu'avec la Spécialité DSMSC.

Enseignement :

Le Master est organisé autour d'un tronc commun de 4 blocs de 4 ECTS couvrant dynamique des fluides et la turbulence, propulsion et aérodynamique, simulation numérique et mathématiques appliquées, et finalement milieux réactifs, tout en proposant une formation en langue anglaise spécifique de 4 ECTS en relation avec le département de langues de l'École Centrale Paris. Le Master comporte 12 ECTS d'UE méthodologiques sur les deux semestres du M2 avec un projet de synthèse permettant de rentrer en contact dès le premier semestre avec des problématiques de recherche.

Un ensemble de 4 UE électives parmi 11 est proposé sur l'ensemble des deux semestres afin de diversifier les formations et permettre la pluridisciplinarité nécessaire au développement de la recherche dans le secteur aéronautique et spatial. Trois colorations peuvent alors exister : contrôle et systèmes, mécaniques des structures ou approfondissement en mécanique des fluides, mais résultent plus d'un choix des étudiants que d'une définition de parcours.



PROGRAMME

Le M2 est organisé en deux semestres crédités chacun de 30 ECTS. Les UE de tronc commun obligatoire constituent 4 blocs de cours répartis sur le premier semestre :

Tronc commun
- Dynamique des fluides et turbulence
- Propulsion ou Aérodynamique
- Milieux Réactifs
- Mathématiques Appliquées et simulation numérique

Cours électifs
(4 cours électifs à choisir dans la liste ci-dessous. D'autres cours électifs pourront être suivis dans le cadre des autres spécialités de l'École Centrale Paris)
- Laboratoire de contrôle digital
- Matériaux pour les applications aéronautiques et énergétiques
- Mécanique des structures (3 modules : Vibrations et Structures, Mécanique numérique du solide et une étude de cas)
- Mécanique du vol
- Dynamique des satellites
- Contrôle des systèmes
- Aérodynamique avancée
- Écoulements compressibles et supersoniques
- Acoustique
- Algorithmique et programmation
- Aéroacoustique
- Introduction aux instabilités et bifurcations en mécanique des fluides
- Écoulements diphasiques

Langue
- Anglais
- Activités méthodologiques
- Projet de synthèse multidisciplinaire

Deux modules à choisir parmi les trois suivants :
- Acquisition et traitement numérique des signaux
- Traitement numérique du signal
- Diagnostics optiques et techniques expérimentales

Stage
- Stage en unité de recherche

Les étudiants ont la possibilité de suivre un cursus de type systèmes (contrôle et automatique) en lien avec le département d'automatique de Supélec.

Admission :

Niveau d'entrée requis : Bac+4
L'accès direct en 2e année de Master (M2) peut être envisagé pour les élèves-ingénieurs préparant leur 3e année d'études, ainsi que pour les candidats déjà titulaires d'un M1 ou justifiant de titres e

Débouchés :

Niveau de sortie : Bac+5
Cette spécialité débouche aussi bien sur une insertion professionnelle immédiate que sur les études doctorales. Tous les domaines technologiques du secteur aéronautique et spatial sont concernés, depuis la conception et l'optimisation de lanceur aérospatial au contrôle de la trajectoire de satellites, en passant par la conception aérodynamique de drones ou la modélisation et la simulation de la combustion turbulente dans les chambres de combustion des turboréacteurs.

Les débouchés sont facilités par les nombreux contacts du Master dans le domaine industriel avec SNECMA Moteurs, Grosse propulsion (Groupe SAFRAN), Dassault, Groupe EADS : Astrium, Airbus, Eurocopter, MDBA, ST.

Les emplois se situent dans le domaine de l'ingénierie, de la recherche, dans des PME innovantes, de grandes entreprises, des organismes de recherche et dans l'enseignement supérieur.

- Industrie aéronautique
- Industrie automobile, ferroviaire, navale
- Énergie

Contacts :

Nom du directeur : Pr. Marc MASSOT
Site Internet : http://www.ecp.fr/master-recherche
Adresse : 11, Rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris Cedex 5

Informations générales

Coût : 500 EUR
Année de création de la formation :
Début des cours : septembre
Inscription avant : septembre
Crédit ECTS : 60
Alternance : non
Stage : obligatoire
» Ecole CentraleSupelec
» Ecoles d'ingénieurs
» formations Master 2 recherche Ingénieurs - Sciences et Technologies

Fiche formation mise à jour le 29-03-2010
Demander une mise à jour de cette fiche
Ajouter une autre formation

Où recherchez vous une formation en ?

Choisir une Ville / Région :
»

Rechercher une formation par mot clé:

»

Rechercher une formation par filière :

Le Parisien Etudiant

Agenda sortir - Guide des Métiers -
Résultats d'examens - Palmarès des Lycées -
Actualité étudiante
Contacts

 
Rechercher stage, alternance...